Texte tiré des archives de PetitMonde.com / Dans le tiroir d’un homme

23 décembre 2003

Quand vous pensez au temps des fêtes de votre jeunesse, quels sont les souvenirs les plus clairs qui apparaissent ? Y’a-t-il des images plus nettes, plus colorées que d’autres? Je dis « images » mais ça peut être des odeurs ou des mélodies.

Sans qu’on sache pourquoi, des moments anodins de notre enfance ressortent plus vivement encore que plusieurs grandes joies passagères. Des psychologues américains relevaient justement cet étrange phénomène dans une récente étude. Questionnés sur leur enfance, les adultes se souviennent surtout des petits moments de bonheurs. Comme s’il y avait quelques photos en couleurs dans notre album noir et blanc.

Et c’est vrai! Quand on se questionne sur les plus beaux souvenirs du temps des fêtes, je n’entends personne parler d’un cadeau spécial. Ce qui nous reste, c’est l’attente et les préparatifs, l’émotion et l’ambiance. C’est surtout la sensation de vivre un moment exceptionnel.

Mes parents n’ont jamais quitté une fête après le souper pour éviter que je me couche trop tard. Aujourd’hui, dans les grandes fêtes, j’ai parfois l’impression que certains parents s’inventent des excuses bidons pour aller coucher leur enfant. Il va être trop fatigué demain? Il ne sera pas du monde? Je crois plutôt, qu’il va surtout manquer une foule de souvenirs à inscrire dans la mémoire de son enfance.

Pourquoi dépenser une fortune en cadeaux pour accrocher un sourire d’un soir aux enfants et ensuite les priver des moments exceptionnels? Les vrais cadeaux, ce sont ceux qui nous restent toute la vie et qui se lèguent au-delà des générations : les traditions. Décorer la maison, cuisiner, fabriquer un bonhomme de pain d’épices, manger en famille et veiller tard…

Dans le fameux film de notre vie, j’espère que le Grand Réalisateur ne va pas couper au montage ces scènes ordinaires, mais combien savoureuses :

  • Jouer avec les personnages de la crèche en jetant des regards obliques aux cadeaux
  • Préparer des tourtières et des beignes sur la table de la cuisine
  • Entendre notre mère fredonner la musique de Noël qui flotte partout
  • Aller à la messe de minuit et ne voir que des têtes de grandes personnes devant nous
  • Humer les parfums des grandes occasions
  • Parcourir des kilomètres pour une fête de famille
  • Approcher de la maison et entendre des rires et des chansons qui viennent de l’intérieur
  • et …s’endormir dans les manteaux.

Joyeux Noël et amusez-vous bien!

0 replies

Laissez un commentaire

Allez-y participez à la discution

Laisser un commentaire